Les fondements de la croyance

1. Jésus, le Dieu unique et véritable

Le Seigneur Jésus-Christ est la Parole faite chair. Il est mort sur la croix pour racheter les pécheurs. Ressuscité au troisième jour, Il est monté au ciel. Jésus est le seul Sauveur de l’humanité, le créateur du ciel et de la terre, le Dieu unique et véritable. (1 Tm 3.16 ; 1 Co 15.3-4 ; Ac 4.12)

2. La Sainte Bible

La Sainte Bible est constituée de l’ Ancien et du Nouveau Testament. Inspirée de Dieu, elle constitue la source de la vérité et fournit le modèle de la vie chrétienne. (2 Tm 3.16)

3. L’Eglise : la Véritable Jésus Eglise

La Véritable Jésus Eglise a été établie par notre Seigneur Jésus-Christ, par le Saint Esprit, au temps de la “pluie de l’arrière-saison”. C’est le rétablissement de l’ Eglise apostolique à la fin des temps. (Jl 2.23 ; Am 9.11)

4. Le Baptême de l’eau

Le Baptême de l’eau est le sacrement pour le pardon des péchés et pour la renaissance. Il doit être administré dans de l’eau vive de source naturelle, telle une rivière, un fleuve, la mer… Celui qui administre le baptême doit être envoyé par l’Eglise et doit lui-même être baptisé  d’eau et d’Esprit Saint. Il administre le baptême au nom du Seigneur Jésus-Christ. Celui qui reçoit le baptême doit être entièrement immergé dans l’eau, tête baissée. (Jn 3.5 ; Mt 3.16 ; Ac 2.38, 10.48)

5. Le Saint-Esprit

La preuve de la réception du Saint-Esprit est le « parler en langues ». Le Saint-Esprit constitue le gage de notre héritage du royaume des cieux. (Rm 8.16 ; Ep 1.13-14)

6. Le Lavement des pieds

Le sacrement du lavement des pieds permet d’avoir part avec le Seigneur Jésus. Il permet aussi de se rappeler constamment notre devoir d’amour, de sainteté, d’humilité, de pardon et de service. Toute personne qui a reçu le baptême d’eau doit avoir les pieds lavés au nom du Seigneur Jésus-Christ. Quant au lavement réciproque des pieds, qui n’est pas un sacrement, il peut être pratiqué lorsqu’ il est jugé approprié. (Jn 13.1-7)

7. La Sainte Cène

La Sainte Cène est le sacrement pour commémorer la mort du Seigneur Jésus-Christ. Il nous permet de partager la chair et le sang de notre Seigneur et d’être en communion avec Lui, afin de ressusciter au dernier jour et d’avoir la vie éternelle. Ce sacrement devrait être célébré le plus souvent possible. Un seul pain sans levain et du jus de raisin doivent être utilisés. (1 Co 10.17, 11.26 ; Jn 6.53 ; Mc 14.24-25)

8. Le Sabbat

Le jour du Sabbat, le septième jour de la semaine (samedi), est un jour saint, béni et sanctifié par Dieu. Il doit être observé sous la grâce du Seigneur pour se souvenir de Sa création et du salut qu’Il nous a donné, et cela, dans l’espérance du repos éternel. (Gn 2.2-3 ; Hé 4.9-11)

9. Le Salut

Le Salut est offert par la grâce de Dieu par le moyen de la foi. Le croyant doit s’appuyer sur le Saint Esprit pour se sanctifier, adorer Dieu et aimer son prochain. (Ep 2.8)

10. L’ avènement du Seigneur Jésus

Lors de sa seconde venue, au dernier jour, notre Seigneur Jésus-Christ descendra du ciel pour juger le monde. Les justes recevront la vie éternelle et les méchants, la condamnation éternelle. (Mt 25.31-34 ; 1 Th 4.16-17)